Les filles et le code : “Girls Who Code”  Des filles qui codent et d’autres initiatives

De nombreux gouvernements, organisations, entreprises et écoles s’efforcent d’accroître le nombre de jeunes filles qui s’intéressent au STIM et au codage. Nous ne pouvons pas nier le fait que nous vivons dans un monde polarisé où le sexisme est malheureusement solidement ancré dans le monde des nouvelles technologies mentionnées ci-dessus. C’est pourquoi nous réfléchissons à des stratégies pour attirer les filles vers ces domaines.

Pour cette raison nous souhaitons reconnaître, féliciter et valoriser le travail que des organismes tels que Girls Who Codefont pour prouver aux jeunes filles du monde entier que ce secteur est aussi fait pour elles. Ces organismes veulent leur montrer qu’elles peuvent avoir une grande influence lorsqu’il s’agit de rendre le monde meilleur par le biais de la technologie et de la programmation.

Women Who Code, Girls Who Code, et beaucoup d’autres ONG (organisation non gouvernementale) et OSBL (organismes sans but lucratif) s’efforcent de permettre à davantage de filles et de femmes d’avoir accès à ce domaine. Ils essayent aussi d’être impliqués dans des entreprises de haute technologie dans le monde entier pour mettre en pratique ce en quoi ils croient vraiment.

Nous allons vous parler de « Girls Who Code », un organisme qui incite les jeunes filles à se mettre au code informatique

Cet organisme a été fondé par Reshma Saujani il y a près de 7 ans. Cet OSBL crée en permanence des centaines de nouvelles techniques et stratégies qui soutiennent et augmentent le nombre de femmes dans tous les domaines informatiques.

Girls Who Code compte actuellement près de 100 000 membres et crée des partenariats avec des sociétés telles que Microsoft, Google AOL, Adobe et IBM. Son travail donne des résultats extraordinaires et elle a plusieurs bureaux aux quatre coins du monde.

Quel est le principal objectif de cette organisation ? Lorsque vous lui posez cette question, Girls Who Code répond qu’elle veut réduire la disparité entre les sexes dans le domaine de la technologie et changer l’image qu’un programmeur doit donner de lui-même.

Girls Who Code a récemment conclu un partenariat avec Accenture afin de travailler sur l’avenir de la technologie et a en outre réalisé une application pour le marché Apple permettant aux anciens élèves de rester en contact.

Nous vous présentons Reshma Saujani : la fondatrice et cheffe de l’organisme « Girls Who Code »

Avant de fonder cet organisme en 2012, cette diplômée de Harvard était l’avocate adjointe du bureau du défenseur public de New York.

Reshma a eu l’idée de créer cette organisation alors qu’elle tentait de se faire élire au Congrès des États-Unis. En cette période, elle comprit que très peu de filles fréquentaient les classes d’informatique des écoles qui se trouvaient sur le chemin de sa campagne. Elle a donc décidé de devenir une intervenante active et de faire quelque chose pour y remédier.

Abonnez-vous à notre newsletter!
Laissez vos coordonnées, et soyez Tekkie!

Faire pencher la balance en apprenant à coder

Nous sommes certains que nous verrons de plus en plus de femmes en tête de nouvelles générations plus actives et plus égalitaires. Nous ne doutons pas que dans un avenir proche cela ne sera plus un problème, mais en attendant, nous devons préparer le terrain.

Cet appel s’adresse à tout le monde : les garçons et les filles apprennent la programmation dans un environnement où la différence des sexes ne fait pas l’objet de discussions politiques ou sociales. Cette invitation vise à apprendre à programmer sans se limiter à vouloir simplement apprendre à coder, mais en identifiant aussi les lieux où le codage peut devenir un atout ou un espace exclusif à partir duquel on peut faire quelque chose.

Nous sommes sûrs que tout le monde peut apprendre à coder et nous sommes tout aussi certains que n’importe qui peut diriger de magnifiques initiatives afin de rendre ce domaine de travail inclusif, égal et accessible à tous.

Faites le premier pas, donnez à vos enfants, et en particulier à vos filles, les outils dont ils ont besoin pour devenir les principaux acteurs et actrices de ces initiatives. Nous vous garantissons que les résultats seront réconfortants.

Commentaires

Comment below