La Fête des Bugs !

Comment Tekkie Uni enseigne aux enfants l’importance des erreurs

La plupart d’entre nous pensons qu’il est mal de faire des erreurs. D’ailleurs, personne n’aime avoir tort. Les erreurs peuvent néanmoins être une bonne chose car elles nous permettent d’apprendre.

Ne cherchez pas plus loin qu’une « fête » des bugs chez Tekkie Uni pour voir ce principe mis en pratique. Il s’agit d’une leçon pendant laquelle les enfants d’une classe de codage travaillent ensemble pour s’aider les uns les autres à améliorer leurs applications respectives. Ils le font en trouvant tous les bugs.

Fixer les bugs est un aspect important du cycle du développement de logiciels ; un aspect nécessaire pour les enfants qui viennent de passer plusieurs semaines à apprendre à coder et à construire une application. Avant qu’ils puissent montrer leurs applications à leurs amis et à leurs proches, leurs applications doivent être débuggées.

Il s’agit d’un exercice qui ressemble beaucoup à la relecture d’une dissertation pour l’école. Ce n’est pas très amusant, mais il faut le faire pour s’assurer que le code fonctionne correctement. C’est pour cette raison que Tekkie Uni transforme cette leçon en une « fête » et insiste pour que les enfants déboguent leurs applications ensemble.

Qu’est-ce qu’un bug ? 

Imaginez une petite fille qui veut un bonbon bien spécifique. Elle en parle à son père et le lui décrit en détail : l’emballage, le nom, le prix. Malgré cela, son père achète le mauvais bonbon à l’épicerie. Elle a dû oublier de donner une instruction essentielle à son père ; par exemple où trouver le bonbon dans l’épicerie.

Les professeurs de Tekkie Uni expliquent les bugs aux enfants de la manière suivante : les bugs sont des erreurs quelque part dans la série d’instructions qui empêchent le programme de fonctionner comme on le souhaite. Dans de nombreux cas le code fonctionne très bien dans l’environnement dans lequel il a été développé mais cesse de fonctionner dès qu’il est téléchargé sur un téléphone ou une tablette.

Les bugs peuvent être problématiques car les enfants ont souvent du mal à trouver les erreurs dans leur propre travail. Tout comme il est difficile de trouver des fautes d’orthographe dans une dissertation qu’on a écrite soi-même, il est aussi difficile de trouver ses propres erreurs dans des lignes de code.

C’est pour cela, qu’à la fin de chaque cours annuel de codage, le professeur organise une « fête » des bugs.

Qu’est-ce qu’une « fête » des bugs ?

Chez Tekkie Uni, la fête des bugs est la dernière session du cours de développement d’applications. Une fois que les enfants ont développé leur application et l’ont téléchargée sur leurs téléphones, ils viennent en classe dans l’optique de déboguer.

Au début d’une « fête » des bugs, le travail de l’élève est simple : ouvrir son application et jouer avec. Néanmoins, sous la supervision du professeur et en travaillant avec leurs camarades, ils jouent sur leurs applications de façon bien précise pour vérifier les aspects suivants :

  • Le design : Y a-t-il des images déformées ? Est-ce que tous les boutons et le texte sont là où ils sont supposés être ? Est-ce que la version finale ressemble à ce qu’on avait prévu ?
  • La correction du code : Y a-t-il des bugs qui modifient la manière dont l’application marche ?
  • L’expérience de l’utilisateur : Est-ce que l’étudiant parvient à identifier des problèmes en jouant avec l’application comme un utilisateur et non pas comme un programmeur ?
  • L’intérêt : Est-ce que l’application est intéressante.

Au fur et à mesure que les enfants vérifient les applications et répondent à ces questions, ils dressent la liste des bugs qui ont été trouvés et réfléchissent en groupe à comment les corriger. Cela permet à tous les enfants d’apprendre en utilisant les erreurs de leurs camarades, y compris les enfants qui n’ont pas trouvé de bugs. Tout le monde participe à l’effort de groupe pour régler les problèmes de leurs camarades.

Abonnez-vous à notre newsletter!
Laissez vos coordonnées, et soyez Tekkie!

Le professeur profite de l’occasion pour renforcer le message que bien que certains étudiants aient réussi à coder leurs applications sans aucun bug, ils en auront peut-être dans le projet suivant. Ce travail d’équipe leur apprend donc à gérer les bugs.

Ce que les enfants peuvent apprendre des bugs

Il n’y a rien de mal à avoir des bugs. Même le code écrit par les programmeurs professionnels contient des bugs. C’est pour cela que l’Assurance Qualité est une étape cruciale du développement de logiciels. En fait, selon le Code Complete, de Steve McConnell, cette industrie fait face en moyenne 15 à 50 bugs toutes les 1000 lignes de code.

La fête des bugs aide les étudiants à identifier leurs erreurs avant de montrer leurs créations à leurs amis et aux membres de leurs familles. Ils gagnent en confiance en identifiant et corrigeant les problèmes pour leurs amis.

Cette étape importante du cours enseigne surtout aux enfants la valeur des erreurs qu’ils font. Les bugs font partie courante du développement et une fois que vous savez corriger un bug, il sera plus facile d’identifier un bug identique dans le projet suivant.

Commentaires

Comment below