Les femmes, STIM et le codage : Maria Montessori

Dans cette série de blogs, nous vous parlerons de plusieurs femmes qui ont eu un fort impact sur les mondes des STIM, du codage et de l’éducation. Vous allez apprendre à les

connaître et vous rendrez compte que nous appliquons de nos jours de nombreuses règles que ces femmes ont créés ou inventés pour nous faciliter la vie.

Pour commencer, nous souhaitons vous présenter Maria Montessori : c’est une personne qui a fortement influencé notre approche de l’éducation, ou plutôt la façon de laquelle nous devrions l’approcher.

Lorsque nous comprenons le paradigme de l’éducation STIM, nous devons ouvrir notre esprit : il nous permet de comprendre cette nouvelle révolution qui a commencé il y a plusieurs dizaines d’années. Alors que tout le monde aspirait au système éducatif traditionnel, une femme pleine d’inspiration a créé une nouvelle façon d’éduquer, où la pensée critique, le travail d’équipe, l’inclusion et l’apprentissage basé sur un projet guiderait le processus éducatif. Cette femme s’appelait Maria Montessori.

C’était une femme médecin et pédagogue italienne qui a donné naissance à la méthode pédagogique et à la philosophie homonymes. C’était une mère célibataire qui a écrit des centaines de livres et d’ouvrages sur la pédagogie scientifique et sur sa méthode d’enseignement et d’apprentissage.

 

L’inspiration de Maria Montessori

Tout le monde a besoin d’une source d’inspiration ! La théorie, la méthode et le système de Maria Montessori s’inspirent des ouvrages de Jean Marc Gaspard Itard, Edouard Seguin, Friederich Frobel et Johann Heinrich Pestalozzi. Ces personnes ont toutes écrit, fait des recherches et mis l’accent sur l’intégration de l’exploration sensorielle dans l’éducation.

Maria a commencé à développer sa propre pédagogie en interagissant avec un certain nombre d’enfants à la Maison des enfants (Casa dei bambini) au début des années 1900. C’est en observant les enfants qu’elle est arrivée à la conclusion que leur activité spontanée dans un environnement (spécifique) présentait un programme de développement interne. Elle a aussi observé que contrairement à l’éducation traditionnelle, l’éducateur devait éliminer les obstacles posés au développement naturel en donnant aux élèves l’opportunité d’évoluer et de s’améliorer.

La méthode pédagogique Montessori

De nos jours, de nombreuses écoles publiques et privées de par le monde utilisent la philosophie fondée par Maria Montessori en tout ou partie. Sa méthode pour les jeunes enfants met l’accent sur le développement des capacités naturelles de l’enfant en encourageant le sens de l’initiative par le biais du jeu pratique. Cette méthode permet aux enfants de développer des aptitudes et des compétences à leur propre rythme et offre aux enseignants et aux éducateurs un tout nouveau concept du développement de l’enfant.

Une des clés de la méthode Montessori consiste à répartir les élèves par tranche d’âge et de permettre aux plus grands de partager leurs connaissances avec les plus petits. Ceci créé un moyen unique et merveilleux d’interagir avec les pairs et le monde.

La méthode Montessori consiste à permettre aux élèves d’apprendre par l’abstraction, ainsi qu’en explorant, manipulant, classant, répétant et communiquant. Les enseignants, que l’on appelle « guides » dans la plupart des écoles Montessori, encouragent les enfants des deux premiers groupes d’âge à utiliser leurs sens pour explorer et manipuler le matériel qui se trouve dans leur environnement direct. Les enfants appartenant au dernier groupe d’âge utilisent

des concepts abstraits basés sur leur capacité de réflexion, leur imagination et la créativité.

Abonnez-vous à notre newsletter!
Laissez vos coordonnées, et soyez Tekkie!

Qu’est-ce que la méthode Montessori a à voir avec la programmation informatique ?

À l’époque où cette femme merveilleuse a créé la méthode Montessori, les ordinateurs et la programmation informatique n’existaient pas encore. Sans même savoir combien de révolutions industrielles surviendraient après son invention, on peut mettre en pratique certains aspects de cette méthode à ce que le codage essaye d’inculquer aujourd’hui.

La pensée critique, l’exploration, la compréhension des concepts abstraits, l’initiative personnelle et la non-exclusion ne sont que quelques points communs entre la méthode Montessori etla façon dont TekkieUni enseigne la programmation informatique. L’apprentissage par la pratique et l’interaction avec les pairs peut aider nos enfants à obtenir

de nouvelles informations et à les intégrer dans leurs pensées fondamentales, leur comportement et leur façon de communiquer avec le monde qui les entoure.

Il ne s’agit pas seulement de créer une application qui fonctionne ou d’apprendre à utiliser Alice (une interface de programmation pour enfants) par exemple. Apprendre la programmation informatique dans une environnement de qualité peut aussi aider vos enfants à être prêts à affronter le présent et et l’avenir incertain.

Permettez à vos enfants de découvrir la programmation informatique dès aujourd’hui et donnez leur la possibilité d’acquérir tous ces outilset bien plus encore. Vous les mettrez peut-être sur la bonne voie pour élaborer une meilleure version d’eux-mêmes.

Commentaires

Comment below